Accueil  >  Examens > Le référentiel des épreuves

Rubrique Diplôme National du Brevet (DNB)

Le référentiel des épreuves

Le 29 septembre 2014 - Cédric Vernoud
Modalités d’évaluation en éducation physique et sportive au titre du diplôme national du brevet

Référentiel national d’évaluation

Les modalités d’évaluation de l’éducation physique et sportive (EPS) au titre du diplôme national du brevet (DNB) sont mises à jour à la suite de la réactualisation des programmes d’enseignement de toutes les disciplines et à l’aune du socle commun de connaissances et de compétences.
Un référentiel national d’évaluation constitue une nouveauté pour les collèges. Il s’inscrit dans une démarche plus large d’harmonisation et de lisibilité de la discipline, au plan local comme au niveau national. Il constitue un outil au service du pilotage de la discipline.
Le référentiel d’évaluation de l’EPS au titre du DNB affirme son caractère national, tout en confiant au niveau local une part substantielle tant dans le choix des activités physiques sportives et artistiques supports des apprentissages que dans l’ajustement des évaluations elles-mêmes. Il prolonge la mise en œuvre du programme
national d’enseignement en EPS. Défini par l’arrêté paru au B.O. spécial n° 6 du 28 août 2008, ce dernier fixe les exigences au terme des quatre années du cursus de formation au collège : le niveau 2 de compétence doit être atteint dans chaque compétence propre à l’EPS. Ce référentiel intègre également les critères observables qui contribuent au renseignement d’items du socle commun de connaissances et de compétences.

Ce référentiel assure deux fonctions principales :
- garantir un même niveau d’exigence envers les candidats, en tout point du territoire national ;
- permettre aux enseignants d’EPS de chaque collège de situer les effets de leur activité professionnelle au terme du cycle de formation proposé à leurs élèves.

Un référentiel national pour certifier les effets d’un curriculum de formation bâti au sein de chaque collège

L’EPS est encadrée par un programme national, mais il revient à chaque collège de rédiger son « projet pédagogique disciplinaire », c’est-à-dire son curriculum de formation fondé sur les caractéristiques du contexte local, sur les axes du projet d’établissement, ainsi que sur les effets éducatifs visés conjointement par les différentes disciplines selon les niveaux de classe.
Si le projet pédagogique organise les priorités, les conditions et les vitesses d’apprentissage, le référentiel de certification est un outil qui permet de situer les acquis, mais aussi de les relativiser au regard des attentes fixées par les programmes.

Le référentiel d’évaluation intègre la possibilité d’un ajustement local des situations d’évaluation en fonction des conditions d’enseignement et des caractéristiques des publics concernés. À cet effet, une place manifeste est laissée à l’initiative des équipes enseignantes, afin qu’elles puissent adapter les conditions de l’épreuve au contexte de leur établissement.
Dans le même esprit, le référentiel prévoit l’adaptation des contraintes pour que tous les élèves puissent passer l’épreuve et être notés quel que soit le niveau de la prestation réalisée.

Enfin, il revient aux équipes d’établissements de construire leurs propres outils de recueil des données observées, quantitatives ou qualitatives, afin d’opérationnaliser les séquences d’évaluation.

L’usage de ce référentiel dans le cadre du DNB

Comme pour d’autres disciplines, l’évaluation des élèves en EPS au titre du DNB s’effectue dans le cadre d’un contrôle continu réalisé en cours de formation. Ce type de contrôle permet d’évaluer, au terme d’une période de formation que la communauté professionnelle nomme « un cycle d’apprentissage », les acquis des élèves et répond à l’exigence d’évaluer et de certifier un niveau attendu de compétence. Désormais, les principes d’élaboration de l’évaluation sont définis par le référentiel national.

La présentation des fiches du référentiel

Les concepteurs ont souhaité présenter un cadre unique de fiche dont la structure est indépendante des activités physiques sportives et artistiques (Apsa) programmées dans chaque collège. Les fiches sont donc homogènes et harmonisées, pour en faciliter la lecture, l’appropriation et surtout l’usage. L’ensemble des fiches est donc construit sur le même modèle :
- le rappel des compétences attendues de niveau 2 ;
- la description des principes d’élaboration de l’évaluation ;
- la présence de trois indicateurs à évaluer ;
- la grille de répartition des points ;
- les exemples de possibilité de renseignement d’items du socle commun, leur liste n’étant pas exhaustive.
Trois degrés d’acquisition de la compétence attendue sont identifiés pour chaque fiche. Le premier degré ne permet pas au candidat de valider le niveau 2 de la compétence attendue mais considère le niveau 1 atteint.
Enfin, le lecteur constatera qu’en EPS, si les compétences attendues s’observent à travers la mise en jeu de la motricité de l’élève, elles s’appuient sur la mobilisation de toutes les ressources cognitives et sociales qui permettent de planifier, s’engager, observer et analyser. Il revient donc à l’enseignant d’évaluer le degré de maîtrise des rôles sociaux, composante fondamentale d’une éducation en EPS par la pratique des Apsa.

Téléchargez le référentiel DNB pour les diverses APSA

Restez informé